5 RAISONS POUR ÉCOUTER RADIO CAFF

Chers amis : cet article va être bref et concis. Il consiste à une simple recommandation : écoutez Radio CAFF.

En fait, si j’avais un seul conseil à vous donner dans ce blog, juste un, ce serait celui-ci : écoutez Radio CAFF.

J’ai la certitude de que vous ne le regretterez pas.

Et pourquoi ? direz-vous. Question très pertinente, puisque personne n’aime faire des choses sans avoir une bonne raison. Alors je vais vous donner 5 raisons, les miennes, pour écouter cette radio en ligne consacrée au tango contemporain. Vous pouvez y accéder ici:

Si ce n’est pas la première fois que vous me lisez, vous vous rappellerez peut-être que nous avions parlé il y a quelques semaines de La Orquesta Típica Fernández Fierro, un orchestre de tango contemporain né à Buenos Aires dans les années 2000. Dans cet article, j’avais mentionné qu’ils avaient leur propre salle de concerts, le Club Atlético Fernández Fierro (CAFF), et leur propre espace sur les ondes : Radio CAFF. C’est de cette dernière que je veux vous parler aujourd’hui.

Dans un monde en ruines, nous choisissons d’écouter du tango

Radio CAFF est une radio en ligne qui transmet 24h sur 24. Quand vous débarquez sur leur site, vous êtes reçus par cette phrase : Dans un monde en ruines, nous choisissons d’écouter du tango. Toute une prise de position ! Et quel tango vous allez écouter sur Radio CAFF ? Comme ils expliquent sur leur site:

La musique est la protagoniste. Ce qui sonne est du tango actuel, des artistes contemporains, quelques raretés et aussi quelques tangos d’une autre époque 

Vous y écouterez donc du tango actuel, le tango qui se fait aujourd’hui en Argentine. Ce qui veut dire des compos pour la plupart, ainsi que des reprises de tangos classiques revisités par des orchestres et des chanteurs contemporains. Vous y trouverez, ça aussi, des enregistrements de tango classique mais dans un nombre très inférieur, car l’objectif de Radio CAFF est justement d’être une vitrine pour le tango actuel (la proportion est à peu près 90% de tango contemporain pour 10% de tango classique).

Le responsable de la programmation, celui qui se trouve derrière de tout ce qu’on y écoute, est le journaliste Germán Marcos, qui a collaboré auparavant dans de nombreux espaces consacrés au tango contemporain, comme le programme de radio Fractura Expuesta, ou l’émission télévisée Sarpando Tangos.

Germán Marcos aux manettes

Présentations faites, voici mes 5 raisons pour écouter Radio CAFF :

1. Pour faire des découvertes

Je ne vais pas vous mentir, chez moi Radio CAFF est la bande son au long d’une grande partie de la journée. Je ne vous raconte pas la quantité de fois par jour que j’abandonne précipitamment ce que je suis en train de faire pour me jeter sur mon écran, un couteau entre les mains dégoulinantes de tomate ou de ciboulette, pour savoir qu’est-ce que c’est ce qui est en train de sonner dans cet instant précis. Car les radios sur Internet ont un grand avantage par rapport aux radios sur les ondes : on peut connaître le nom de l’artiste et de la chanson qui sonne à tout moment (dans le cas de Radio CAFF, le nom de la chanson et de l’artiste apparaît dans la bande rouge située en bas de l’écran). C’est comme ça que j’ai fait des découvertes géniales, et que je me suis familiarisée avec des artistes dont le nom ne me disait absolument rien il y a quelque temps et dont je suis fan aujourd’hui.

2. Pour se renouveler

Écouter une radio thématique nous permet d’aller au délà des artistes qu’on connaît, tout en restant dans notre zone de confort (jazz, tango, classique ou quoi que ce soit qui nous plaît) pour élargir notre registre avec des nouveaux groupes. Si vous êtes musicalisateur de tango, DJ ou prof de danse, enfin quelqu’un qui est amené à passer de la musique dans des milongas ou des cours, ici vous trouverez une source inépuisable de nouvelles idées pour surprendre votre auditoire. D’Arienzo est très bien, et Di Sarli aussi, ne renoncez surtout pas à eux, mais au bout d’un moment, nous avons tout entendu ! Proposer de temps en temps de nouvelles compositions, ou des versions contemporaines d’anciens tangos, c’est de l’air frais pour les oreilles de ceux qui écoutent, des portes ouvertes à des nouveaux paysages. Ne les leur refusez pas.

3. Pour se dépayser

Une des choses qui me plaît chez Radio CAFF est que j’ai l’impression d’être à Buenos Aires, et en même temps, d’être citoyenne du monde. L’impression d’être en Argentine vient crée en grande partie par les spots, des petits flashs vocaux de quelques dizaines de secondes intercalés entre les chansons, parmi lesquels on peut trouver, en joyeux bordel, des retransmissions de matchs de foot, des dialogues de films, des débats télévisés, des publicités argentines des années 60, des entretiens avec des personnalités du tango… Toujours de l’inattendu et toujours très bref (ils appellent cela de la #MicroRadio). Si vous comprennez l’espagnol, c’est amusant d’écouter parler el polaco, Pichuco ou Maradona, enfin, des gens qu’on n’entend pas parler tous les jours.

Radio CAFF se veut aussi une radio globale. Comme ils expliquent sur leur site, la moitié de leurs auditeurs sont en Argentine, et l’autre moitié éparpillés par le monde. Des flashs vocaux en anglais, français, allemand, russe, suédois et finnois sont programmés à l’intention de ces auditeurs, et cela aussi donne une couleur particulière à cette radio. Ce n’est pas une radio 100% en espagnol, alors vous entendrez passer des messages en français de temps en temps. Il est possible d’y écouter également les messages de voix que des auditeurs de tous les coins du monde envoient à Radio CAFF à travers leur numéro de Whatsapp. Si l’idée de leur envoyer un message vous tente, n’hésitez pas à le faire. Vous vous entendrez peut-être passer sur les ondes !

4. Pour se débarrasser des clichés

Vous pensez peut-être que le tango contemporain n’est pas pour vous. La preuve : vous n’avez pas accroché avec La Orquesta Típica Fernández Fierro. Soit. Mais contemporain ne veut pas dire forcément expérimental. L’étiquette « tango actuel » comprend une énorme variété de groupes et de styles. Il y a des orchestres contemporains de tango qui composent dans un style classique. C’est le cas, par exemple, de La Orquesta Típica La Martino, dont le slogan est Tangos nuevos, como los de antes, « Des tangos nouveaux comme ceux d’antan ». Rien à voir avec le style rockeur de La Fernández Fierro, et pourtant ça aussi c’est du contemporain.

Ou bien : pensez-vous que le tango est une musique macho ? Encore un cliché : essayez Tango Femininja, la liste de tango féministe de Radio CAFF en Spotify (j’avais oublié de le mentionner, mais si vous voulez composer votre propre liste, vous pouvez aller sur SpotiCAFF, et choisir vos chansons favorites sur leur liste dans Spotify).

5. Pour contribuer à la transmission culturelle du tango

Anciennement, la diffusion du tango se faisait en grande partie à travers les ondes. Des stations de radio comme Excelsior, Antártida, Belgrano, Stentor, Splendid ou Porteña faisaient écouter les grands orchestres des années 40 ou 50, et les compositeurs comme Di Sarli, Fresedo ou Troilo présentaient leurs compositions au grand public à travers la radio. De nos jours, la radio grand public n’est plus une vitrine pour le tango, encore moins pour le tango contemporain, qui pendant longtemps a manqué d’un espace de diffusion, d’un moyen pour se faire connaître en dehors des salles de concerts. C’est cet espace manquant, élargi au monde entier à travers la web, que Radio CAFF a offert au tango contemporain. Écouter – et faire écouter, si vous avez à votre charge une milonga ou un cours – ces nouveaux tangos est aussi devenir un acteur dans l’évolution du tango. Ces tangos d’aujourd’hui sont le tango de demain (et un jour, dans longtemps, ils seront le tango d’hier, car tout est une question de perspective). Pensez que Gardel aussi a étrenné des tangos! Il était le nouveau tango de son époque. Écouter du tango contemporain, et pas seulement le tango d’il y a 60, 70 ou 80 ans, veut dire contribuer à perpetuer le tango en tant que genre musical vivant, et pas que comme pièce de musée.

Pour finir, si vous le souhaitez, vous pouvez contribuer économiquement au maintien de cette radio, qui est complètement indépendante et qui ne fonctionne qu’avec les dons des auditeurs (et dont la continuité se voit sérieusement menacée par les conditions économiques qui subit actuellement l’Argentine). Collaborer économiquement avec Radio CAFF signifie permettre à cet espace de diffusion du tango contemporain de continuer à exister pour alimenter le plaisir et la curiosité de tous (je tiens à préciser, pour les méfiants, que je ne reçois aucune commission de leur part pour vous dire cela. Je ne pense même pas qu’ils sachent que cet article existe).

Voici mes raisons pour écouter Radio CAFF. Vous en trouverez peut-être d’autres. Quoique finalement je me rends compte que je ne vous ai pas dit la plus importante : je ne sais pas vous, mais moi le fait d’avoir à distance d’un clic tous les groupes de tango que je ne pourrais écouter qu’en habitant à Buenos Aires et en me rendant dans des salles de concert plus ou moins alternatives me rend simplement dingue. J’ai du mal à croire que c’est possible, des fois. Bendito Internet.

(Avec cet article déjà écrit, j’ai découvert qu’il existe une autre station de radio en ligne consacrée au tango contemporain, Doble A. Après quelques heures d’écoute, je suis arrivée à la conclusion que la programmation de Radio CAFF me correspond davantage, mais allez jeter un coup d’oreille aussi, vous y trouverez peut-être votre bonheur. En tout cas, c’est une bonne nouvelle qu’elle existe!)

Pour en savoir plus
  1. Radio CAFF: https://radiocaff.com.ar/
  2. Radio CAFF sur Youtube: https://www.youtube.com/channel/UCuYSqEB29KAiFXmCCuhJINA
  3. Radio CAFF sur Spotify: https://open.spotify.com/playlist/60wQrZEFFwlnpllph2Pcl4
  4. Entretien avec Germán Marcos : https://youtu.be/DT5o7EH9tl0
  5. Sur le tango contemporain à la radio, dans Página 12: https://www.pagina12.com.ar/diario/suplementos/espectaculos/17-22306-2011-07-17.html
  6. Rituales Urbanos, émission de radio sur le tango contemporain: https://www.mixcloud.com/ritualesurbanosradio/

Voulez-vous être mis au courant de la parution de nouveaux articles sur le blog?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *